EN FLASH
Témoignage

Érythrée : Des chrétiens arrêtés pour l’amour de Jésus !

Annonces
Notre page Facebook
Événement à la Une
Vidéo à la Une
Getting your Trinity Audio player ready...

Lors d’une fête d’anniversaire, un groupe important de chrétiens a été arrêté en Érythrée, sans raison valable, si ce n’est parce qu’ils aiment Jésus.

C’est un nouveau choc pour la communauté chrétienne érythréenne. Le 20 janvier dernier, à Asmara, capitale de l’Érythrée, trente adultes chrétiens, ainsi qu’un nombre indéterminé d’enfants, ont été arrêtés par les autorités.

Ils s’étaient simplement réunis pour célébrer l’anniversaire du bébé d’une famille chrétienne.

Selon une source de Portes Ouvertes, alors que les chrétiens présents ont été emmenés dans un poste de police voisin, «les non-croyants ont été renvoyés chez eux.» Ce qui prouve que la volonté des autorités était bien de s’en prendre spécifiquement aux chrétiens.

Simplement pour Jésus

Ce fait de persécution récent n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de ce que subissent de nombreux chrétiens érythréens. Simplement parce qu’ils aiment Christ par-dessus tout.

Ce n’est pas un hasard si l’Érythrée figure en quatrième position du dernier Index Mondial de Persécution des Chrétiens. N’est-elle pas surnommée la «Corée du Nord de l’Afrique» en raison de son régime autoritaire ?

Et, comme au pays de Kim Jong-un, de nombreux chrétiens sont arrêtés et parfois emprisonnés depuis de longues années dans des conditions inhumaines, sans raison officielle. Parmi eux, le Pasteur Kiflu Gebremeskel, qui fêtera en mai prochain un triste anniversaire : celui de ses 20 ans d’emprisonnement.

Plusieurs autres pasteurs sont détenus depuis de longues années : Haile Naigzhi et Meron Gebreselasie, arrêtés en 2004, et probablement Kidane Weldou, disparu en 2005. Parfois, la libération des chrétiens est conditionnée au fait de signer un engagement à arrêter toute activité chrétienne : une intense épreuve de foi.

Des centaines de prisonniers  

Les estimations varient quant au nombre de prisonniers religieux en Érythrée. Mais ils seraient 600, voire 1.200, pentecôtistes ou évangéliques pour la plupart.

Car en Érythrée, les chrétiens qui se rassemblent en dehors des Églises reconnues, courent le risque d’être emprisonnés, sous toutes sortes de prétextes : en avril 2023, 103 jeunes chrétiens auraient été arrêtés et incarcérés… pour avoir tenté d’enregistrer de la musique chrétienne sur YouTube.

Ces prisonniers souffrent dans leur corps et dans leur âme, mais leur esprit est tourné vers Jésus, auquel ils restent fermement attachés dans l’épreuve.

À travers le témoignage de foi de ces courageux chrétiens persécutés, d’autres Érythréens apprennent à connaître Jésus. Certains continuent à partager la lumière de Christ en prison, auprès de leurs codétenus et même des geôliers. Gardons-les tous avec ferveur dans nos prières et demandons l’intervention de Dieu en leur faveur !

Source & Crédit Photo : Portes Ouvertes

Plus d'articles similaires