EN FLASH
Reportage

Journée de l’unité évangélique 2024 : Les chrétiens prient pour la paix dans les familles en Côte d’Ivoire

Annonces
Notre page Facebook
Événement à la Une
Vidéo à la Une
Getting your Trinity Audio player ready...

 

Les chrétiens évangéliques en Côte d’Ivoire ont célébré la Journée Nationale de l’Unité le samedi 18 mai 2024. Cette journée, dédiée à la construction d’une famille solide au service de la nation, revêt une importance particulière à l’approche des élections présidentielles de 2025. Les fidèles protestants évangéliques ont également prié pour leur pays, pour espérer tourner définitivement la page des longues années de crise militaro-politique qui ont coûté tant de vies et détruit l’avenir de nombreuses familles.

Initialement prévue le 13 avril dernier, la Journée Nationale de l’Unité Évangélique s’est finalement tenue le samedi 18 mai 2024. Initiée par la Fédération Évangélique de Côte d’Ivoire (F.E.C.I), cette célébration a été un moment mémorable. L’événement s’est déroulé au Stade Félix Houphouët-Boigny, au cœur d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

En effet, le samedi 18 mai 2024, veille de la Pentecôte, les chrétiens de la Fédération Évangélique de Côte d’Ivoire (F.E.C.I) se sont rassemblés dans la commune du Plateau. Ils ont ainsi démontré l’unité du corps de Christ en priant pour le développement et la construction d’une famille saine au sein de leur nation.

Pour le président du comité d’organisation, Pasteur Jean-Baptiste Kouassi, cette communion fraternelle témoigne de la détermination des chrétiens ivoiriens à bâtir l’unité, un sujet cher au cœur du Seigneur Jésus-Christ. S’appuyant sur les Saintes Écritures, il a rappelé que l’unité était l’un des secrets majeurs des exploits de l’église primitive.

« Il est absolument nécessaire que l’unité du Corps de Christ soit scellée d’abord, afin que l’Esprit de Dieu, qui opère dans l’unité, puisse agir librement, souverainement et puissamment au sein du Corps du Christ aujourd’hui, comme dans l’Église primitive. Ce rassemblement n’est donc pas ordinaire. Dieu, dans Sa souveraineté, l’a suscité pour notre bien », a-t-il affirmé.

Représentant le président de la F.E.C.I, Dr Gboagnon Appolinaire, Dr Gbaka Zahui, à son tour, a expliqué que cette deuxième édition de la Journée National de l’Unité met en avant la promotion de la famille et de son bien-être, d’où le thème : « Avec l’aide de Dieu, nous bâtissons une famille saine, socle de la société ».

Selon lui, l’unité de l’église est essentielle et cela commence par la famille, le socle de toute société stable.

Le thème de cette célébration a d’ailleurs été développé par l’orateur du jour, l’Apôtre Miezou Kacou Ernest, Président de l’Église de Pentecôte Internationale Côte d’Ivoire (EPICI). Pour lui, la société d’aujourd’hui doit revenir à la Parole de Dieu comme fondement de la famille.

« La famille est formée par le mariage, l’union d’un homme et d’une femme biologiquement nés, selon Dieu (Genèse 2:24), pas par deux hommes. Nous devons maintenir l’authenticité de la Parole de Dieu et de nos dogmes sur le mariage. Le mariage selon Dieu est entre un homme et une femme biologiquement nés, c’est ce que notre doctrine soutient. Nous devons défendre et combattre pour le mariage qui est issu de la Parole de Dieu pour former un couple familial selon Dieu. Aujourd’hui, les hommes veulent donner de nouvelles orientations au mariage et à la sexualité avec des tendances telles que l’homosexualité, le lesbianisme, et même la zoophilie », a-t-il déclaré. Ainsi, prier pour la famille, c’est intercéder pour l’ensemble des familles qui constituent la nation.

Heureux de ce rassemblement, le Directeur général adjoint des cultes, le Préfet Kouyaté Zoumana, a félicité les organisateurs pour leur initiative, au nom de sa hiérarchie. À ce titre, il a souligné que cette journée dédiée au renforcement de la cohésion et de la paix au sein de l’une des plus grandes communautés religieuses de Côte d’Ivoire témoigne de l’engagement de la FECI à contribuer au rayonnement de la vie cultuelle du pays.

Notons qu’au cours de cette activité, les guides religieux ont fait une importante déclaration appelant à l’unité nationale et à prier pour la paix dans les familles en Côte d’Ivoire. Et cela, par la voix de son Président de la Conférence des Présidents, le Dr Noël N’Guessan, Président des Églises CMA de Côte d’Ivoire.

Pour rappel, la Fédération Évangélique de Côte d’Ivoire est la plus ancienne et la plus grande organisation faîtière du monde protestant et évangélique ivoirien. Créée en novembre 1960, elle symbolise l’unité de plus de deux millions cinq mille fidèles de diverses églises et dénominations.

Elle est aussi membre de l’Association des Évangéliques d’Afrique (AEA) et de l’Alliance Évangélique Mondiale (AEM). Ses missions incluent, entre autres, la propagation de l’évangile et la préservation de l’éthique de la déontologie pastorale en Côte d’Ivoire.

Saint Bénifils

Plus d'articles similaires