EN FLASH
Afrique

Nigéria : Nouvelles attaques meurtrières visant des chrétiens

Annonces
Notre page Facebook
Événement à la Une
Vidéo à la Une
Getting your Trinity Audio player ready...

Après des attaques qui ont fait près de 200 morts dans des villages du centre du Nigeria pendant la période de Noël, on déplore de nouveaux attentats sanglants début janvier.

Les chrétiens du Nigeria continuent de faire face à une violence persistante en ce début d’année, avec une série d’attaques récentes perpétrées par des groupes armés.

Morning Star News (MSN) rapporte que le 3 janvier, des terroristes présumés de l’ethnie Fulani ont tué 41 chrétiens et en ont enlevé de nombreux autres dans deux comtés du sud de l’État de Kaduna.

Les villages de Dokan Karji, Ungwan Sako et Kunkurai dans la région de Dawaki du comté de Kauru, ainsi que le village de Gefe dans le comté de Kajuru, ont été les cibles de cette violente offensive.

Des témoins locaux ont rapporté que les assaillants ont tué des enfants, des femmes, des hommes ainsi que des personnes âgées. Un drame fermement condamné par le Révérend Joseph John Hayab, président de l’Association chrétienne du Nigeria (CAN).

Il a appelé les autorités à prendre des mesures strictes contre ces criminels qu’il a qualifiés de « bandits maléfiques et de terroristes ». Toujours selon Morning Star News, une autre tragédie a frappé le Nigeria quelques jours plus tard.

Le 5 janvier, dans le nord-est du pays, les membres d’un groupe terroriste islamique ont tué un pasteur, le révérend Luka Levong de l’Église du Christ dans les Nations (COCIN) a été assassiné dans son église à Kwari, dans l’État de Yobe.

Treize membres de sa congrégation ont également été tués chez eux lors de cette attaque attribuée au groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP).

Les assaillants ont également incendié l’église ainsi que les maisons des chrétiens de la ville selon des sources locales. MSN précise que dans ce contexte tendu, de nombreux chrétiens ont fui la région.

La situation des chrétiens au Nigeria est de plus en plus alarmante. Pour rappel la veille de Noël près de 200 personnes, dont de nombreux fidèles qui se préparaient à célébrer la naissance de Jésus à l’Eglise, ont été tuées par des terroristes dans l’Etat du Plateau.

En réponse à cette attaque sanglante, plusieurs milliers de chrétiens se sont rassemblés hier, lundi 8 janvier, à Jos, ville du centre du Nigeria, pour protester contre l’insécurité croissante que subit leur communauté.

Le pays occupe la 6e place dans l’Index Mondial de la Persécution des Chrétiens 2023, selon l’organisation Portes Ouvertes. C’est le pays où le plus grand nombre de chrétiens sont tués en raison de leur foi.

Sur les 5 621 chrétiens tués dans le monde entre le 1er octobre 2021 et le 30 septembre 2022, une écrasante majorité, soit 5 014 personnes, a perdu la vie au Nigeria.

Crédit image : Shutterstock / ariyo olasunkanmi

Source : Infochretienne

Plus d'articles similaires