EN FLASH
Actualité

Pakistan : Violences envers les chrétiens suite à une nouvelle rumeur de blasphème

Annonces
Notre page Facebook
Événement à la Une
Vidéo à la Une
Getting your Trinity Audio player ready...

Des chrétiens de Sargodha, dans le nord du Pakistan, ont été la cible d’émeutiers suite à la dénonciation d’un cordonnier, accusé d’avoir profané le Coran.

La minorité chrétienne de Sargodha, ville du nord du Pakistan, a été la cible de nouvelles violences ce samedi 25 mai. Le déclencheur serait une rumeur concernant un chrétien, Nazir Masih, propriétaire d’une fabrique de chaussures, accusé d’avoir profané le Coran.

Malgré les tentatives d’apaisement par l’intermédiaire des responsables religieux, des musulmans extrémistes, dont plusieurs ont été identifiés au parti Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), l’ont roué de coups, le laissant dans un état critique. L’échoppe du commerçant a également été pillée et brûlée.

D’après les sources du Christian Post, des centaines d’émeutiers s’en sont ensuite pris à d’autres membres de la communauté chrétienne de Sargodha.

La police, intervenue pour stopper le trouble, a essuyé une vive opposition et même des jets de pierres. Elle est toutefois parvenue à maîtriser la violence et à secourir des personnes blessées dans l’attaque. Plusieurs d’entre elles ont dû être hospitalisées et une quinzaine d’individus ont été arrêtés.

Cette situation fait écho au souvenir encore vif des émeutes d’août 2023. Des musulmans avaient alors brûlé des églises et attaqué des chrétiens à Jaranwala, dans le Pendjab. Ils avaient agi d’après un motif similaire : la profanation supposée d’un Coran par des chrétiens.

L’accusation de blasphème est en effet régulièrement instrumentalisée pour prendre à parti injustement la minorité chrétienne. Même si la loi prévoit une investigation et des commissions d’enquête pour confirmer ou non un tel délit, ces rumeurs débouchent la plupart du temps sur des scènes de violence analogues au sein de la population.

Des situations qui mettent en évidence la difficulté des autorités pakistanaises à assurer la sécurité de la communauté chrétienne.

Source & Crédit Photo : Evangeliques.info

Plus d'articles similaires