EN FLASH
Témoignage

Persécution : La Corée du Nord toujours N°1 mais aucune frontière ne résiste à l’Évangile !

Annonces
Notre page Facebook
Événement à la Une
Vidéo à la Une
Getting your Trinity Audio player ready...

La Corée du Nord est en tête de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens, comme presque tous les ans depuis 2002. Pourtant l’Évangile y est annoncé et l’Église reste vivante.

En Corée du Nord, si un chrétien est découvert par les autorités, il est envoyé dans un camp de travail pour prison­niers politiques. Quand il n’est pas tué sur-le-champ. Pourtant, malgré le contexte, la principale préoccupation des chrétiens nord-coréens est de sa­voir comment ils peuvent transmettre leur foi à leurs enfants, la prochaine génération de l’Église nord-coréenne.

L’histoire de Ji-ho (pseudonyme) raconte le chemin de foi d’une jeune fille dans le pays le plus fermé au monde. Elle est basée sur plusieurs récits réels de la vie en Corée du Nord. Bien que des détails aient été créés ou combinés pour protéger une personne ou un lieu spécifique de toute identification, elle est un regard sur ce qu’est réellement la vie des chrétiens nord-coréens.

Une bible enterrée dans le jardin

En rentrant de l’école et en ouvrant la porte de sa maison, Ji-ho a entendu des cris. Elle a découvert son père recroquevillé dans un coin. Des hommes étaient en train de creuser dans le jardin et venaient d’y trouver une bible entourée d’un sachet plastique.

Les policiers ont fait sortir le père de Ji-ho pour l’emmener dans un endroit inconnu. La jeune fille a vu son père pour la dernière fois au travers de l’ouverture du portail. Le temps est passé et la douleur de la séparation s’est progressivement estompée.

Ji-Ho écoutant la radio (image d’illustration).

La bonne nou­velle annoncée sur les ondes

Mais, Ji-Ho devait trouver un moyen de se nourrir pour survivre. Elle s’est rappelée d’une petite radio clandestine que son père avait cachée derrière le portrait du leader suprême dans leur maison. En l’écoutant, le père de Ji-Ho disait espérer trouver des occasions d’obtenir de la nourriture. Lorsque Ji-ho a allumé la radio, une phrase a raisonné en elle : «Vous êtes le sel de la terre, si le sel perd son goût, à quoi sert-il ?» (cf.Matthieu 5.13)

La dernière personne qui lui avait dit cette phrase était son père. Elle conti­nua à écouter régulièrement ce même programme, puis elle a compris qui était Jésus-Christ et décida de le suivre.

Depuis ce jour Ji-ho continue à écou­ter ce programme radio. Elle pense être la seule chrétienne de Corée du Nord mais essaie d’être sel et lumière comme Jésus et son père le lui ont demandé.

 Source & Crédit Photo : Portes Ouvertes

 

Plus d'articles similaires